Edito

Pub ou réalité ?

  • « Je ne suis pas un bouche-trou » !
  • « Je ne suis pas un numéro » !
  • « Je ne m’appelle pas machin » !

Vous avez certainement été interpellés par ces affiches publicitaires. Vous rappellent-elles quelque chose ?

 

Ces situations, ces sentiments, ce mal-être même, restent encore trop confidentiels car les collaborateurs ou collaboratrices pensent parfois pouvoir se débrouiller seul…
D’autres plus radicaux se disent : si ça continue je me « casse ». Est-ce la bonne solution ?

N’est-ce pas dans ce cas-là, la hiérarchie qui est gagnante voir triomphante ?

 

N’y a-t-il pas d’autres moyens que de glisser dans un syndrome d’épuisement professionnel autrement dit burn out?
Pourquoi ne s’adressent-ils pas à un élu, ont-ils peur des retombées…hiérarchiques ?

 

Il est regrettable mais sans doute compréhensible qu’ils n’aient plus le discernement nécessaire pour remarquer qu’ils sont dans une spirale négative : mon chef me dénigre mais si je vais voir le syndicat il va le savoir, donc il va encore plus me dénigrer, donc je me tais…. et je vais encore plus mal.

 

Seule la parole peut être salvatrice !

 

Alors vous, oui vous, derrière votre écran qui vous sentez concernés, qu’attendez-vous ?
Arrêtez de croire que la seule solution est de se taire. Nous sommes là pour vous.

 

Nous saurons vous aider, vous accompagner…
N’hésitez plus !

 

Catherine Wehrlé
Déléguée syndicale